Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Ituri : « on m’appelle voleur. j’ai volé dans la maison de leur père ?» Bamanisa discourtois devant le public à Bunia

Le gouverneur déchu de la province de l’Ituri par l’Assemblée Provinciale est arrivé dans la ville de Bunia ce 06 décembre 2023 en provenance de Kinshasa. Venu pour sa campagne électorale, Jean Bamanisa Saidi a ténu le même jour un meeting politique à la tribune officielle de Bunia. Lors de son adresse à l’assistance mobilisée pour l’écouter, l’ancien gouverneur de l’Ituri a tenté laver sa réputation, gravé malheureusement mauvaise dans la tête et le cœur de plusieurs ituriens à cause de sa gestion « chaotique » de cette jeune province, décriée mainte fois par plusieurs couches politiques.

L’inventeur du concept « petite suisse » n’a pas perdu son temps pour se défouler à ses réfractaires.

« Ils disent que moi, je suis un voleur. J’ai volé dans la maison de leur père ? » s’est-il interrogé avec dédain devant la foule. À lui de poursuivre ;

« Je ne suis pas voleur. J’ai travaillé avec Mobutu, Kabila le père, Joseph Kabila et l’excellence Tshisekedi, je les respecte et eux aussi me respectent. Je suis bien consommé partout comme à Tshopo, Kinshasa, Congo centrale etc. Je ne suis pas la personne qui met sa main dans des déshonneurs… Moi je n’aime pas qu’on me manque du respect »

Soulageant son estomac par l’évolution de ce qu’il appelle « vérité », pour le deuxième gouverneur de l’Ituri après le démembrement de la grande province orientale, l’Assemblée Provinciale ne doit plus jamais être diriger par des personnes qui boycott les ordres du chef de l’état (parlant de Siméon Banga Tshombe).

« Le président de l’Assemblée Provinciale sortant doit changer son mauvais comportement là. Il sabotait même les ordres du chef de l’état. Ce genre de personne ne doivent plus revenir dans l’hémicycle Provincial. Il doivent dégager. Nous devons voter massivement nos membres pour qu’ensuite qu’on puisse élire notre gouverneur et notre président de l’Assemblée Provinciale… »

Notons que c’est la première fois pour Bamanisa de fouler le sol iturien, depuis la motion de censure contre lui et son gouvernement par les députés provinciaux de l’Ituri.

Plusieurs langues estiment que Jean Bamanisa Saidi a mal gérer la province de l’Ituri pendant son règne. Affirmation qu’il ne tolère guère.

Rédaction