Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Haut-Uélé/Assemblée Provinciale: Après le départ de son vice, le président SUMBU Afounde sur une chaise éjectable

L’ancien vice-président de l’organe délibérant, le député provincial élu de la ville d’Isiro ,Hervé Ndute Tongolo a dans une interview accordée à la presse Jeudi 31 décembre 2020, exigé le départ du bureau dirigé par l’élu de Watsa SUMBU AFOUNDE.

C’est , à cause de l’incompétence notoire du bureau de l’Assemblée Provinciale du Haut -Uéle, selon lui, la démission de celui-ci est irréfutable pour n’avoir pas voter le budget de la Province, exercice 2021 ainsi que la non fermeture de la session de septembre.

« Au cours de cette session budgétaire de septembre, l’Assemblée Provinciale n’a pas voté le budget. Le budget a été jugé recevable, mais il n’a jamais été voté, souligne t-il. »

Par rapport au communiqué du rapporteur Adjoint annonçant la fermeture de la dite session, Hervé Ndute Tongolo pense que le rapporteur n’a pas qualité de fermer la session , il revient au Président et son vice les prérogativesbde fermer conformément au règlement intérieur de l’organe délibérant. Il compte initier les actions pour la chute de ce bureau, action pour laquelle il appelle ses collègues à soutenir.

« Dans le Haut-Uélé la session de septembre n’a pas été fermée. Il n’y a que le président ou son vice qui peuvent procéder à la fermeture d’une session. Le communiqué du rapporteur adjoint faisant suite ou fermant la session de septembre n’a aucun effet. La population doit déjà retenir que nous sommes dans une situation qui demande tout simplement la démission des membres du bureau, conclut-il. »

Pendant ce temps,depuis décembre dernier , Maître Timothée KAMANGA, cadre du parti de Martin Fayulu avait initié une pétition extraparlementaire
adressée aux honorables députés provinciaux du Haut-Uele aux fins de retirer leur confiance en leur collègue, AFOUNDE AFUNGENDA SUMBU. Dans ce document dont nous apprenons déjà que le nombre de signature aurait atteint onze mille , il lui est reproché :

  • Le copinage avec le Gouverneur de la province, lequel affecte ses attributions et obligations institutionnelles ;
  • Le blocage de toute initiative parlementaire allant dans le sens de contrôler les actions de l’exécutif ;
  • Le manque de la hauteur et de la déférence à l’honneur, par des sorties médiatiques et interventions partisanes dans les réseaux sociaux en soutien au gouverneur de la province ;
  • D’utiliser sa position du Président de l’Assemblée afin de sanction illégalement ses collègues députés opposés à la gestion calamiteuse de la province par le Gouverneur BASEANE NANGAA ;
  • De se substituer à la plénière en autorisant l’octroi de crédits bancaires à l’Exécutif provincial aux lieux et places de celle-ci, pourtant en pleine exercice de la session de septembre 2020 ;
  • L’incapacité à diriger la première institution de la province, traduite par le passivisme de celle-ci face aux différents abus de gestion, aux violations des droits humains et à la clanisation de la province par l’Exécutif provincial qui se manifeste par la désarticulation de son administration et par sa gouvernance dévoyée de cadre républicain.

Léon Mangbulu

11 réflexions sur “Haut-Uélé/Assemblée Provinciale: Après le départ de son vice, le président SUMBU Afounde sur une chaise éjectable”

  1. Ping : รับซื้อ iPad

  2. Ping : blote tieten

  3. Ping : ประกันภัยโดรน

  4. Ping : colt m4 22lr

  5. Ping : cheap magic mushroom grow kits

  6. Ping : browse around these guys

  7. Ping : p320

  8. Ping : สล็อตวอเลท

  9. Ping : scam site

  10. Ping : where to buy peyote online

  11. Ping : fb video downloader

Les commentaires sont fermés.