Mambasa: le parlement de jeunes exige le départ du Magistrat Militaire Toussaint FARIALA pour arrestation arbitraire

Dans un message adressé le 02 janvier 2021 à l’Auditeur Général des FARDC à Kinshasa, le Parlement de Jeunes de Mambasa demande à la haute hiérarchie militaire de relever de ses fonctions, Toussaint FARIALA à la tête du parquet militaire de Mambasa.

Cette structure de la jeunesse accuse le chef du parquet militaire de Mambasa d’actes d’abstention et arrestations arbitraires.

l’ incriminé a pour sa part, rejeté en bloc ses allégations. Selon lui, Suleimane Onokoko serait entrain d’être manipuler par un député national de Mambasa pour exiger son départ à la tête du parquet militaire de Mambasa et se dit être prêt à quitter Mambasa à la fin de son mandat et non sous pression du Parlement de Jeunes de Mambasa.

Nicaisse depuis Mambasa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.