ITURI : Deux militaires condamnés à une peine allant de 2 à 5 ans de prison ferme pour la perte d’armes de guerre

La cour militaire de L’ITURI a infligée vendredi 02 Juillet 2021, deux ans de servitude pénale à l’encontre de l’adjudant de la première classe bienvenu NGWANGA avec de circonstances atténuantes, et une réduction de peines par rapport au réquisitoire du ministère public pour son jeune âge, sa coopération avec la justice et la délicatesse primaire. L’autre condamné c’est lieutenant colonel jean-lambert MUNANO pour cinq ans de servitude pénale sans circonstances atténuantes pour perte d’armes de guerre par négligence.

Ces cinq armes de guerre de marque AK 47, ataient perdues en date du 12 octobre 2020, par la négligence de Lieutenant Colonel Jean-lambert, dans le territoire d’irumu, localité de bogoro située à 25 kilomètres de la ville de bunia, renseigne la cour militaire de L’Ituri au cours de l’audience.

Une occasion pour le porte parole des opérations militaires en province de L’ITURI, le lieutenant Jules NGONGO, d’appeler les hommes en uniforme de se conformer aux lois et règlements pour ne pas tomber dans le filet de la justice pendant cette période de l’Etat de siège

« J’appelle tous les militaires à incarner en eux les consignes et règlements qui nous régissent, car l’heure de l’Etat de droit a sonné dans la province de l’Ituri. Nul n’échappera à la justice militaire. »

En cas de la non satisfaction de cet arrêt, les deux condamnés peuvent saisir la haute cour militaire.

Papy KILONGO depuis Bunia

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.