Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Watsa/ Société civile forces vives : Désavouée par ses paires , Hélène Lodha rejette en bloc cette décision et attend le mot d’ordre de sa hiérarchie

Dans un tract qui fait la ronde sur les réseaux sociaux la soirée de ce dimanche le 20 juin , les membres de la société civile forces vives, sous coordonnation de Durba ont signé pour la suspension préventive de toute les activités de la société civile de Madame Hélène Loda Amenese , la présidente de la sous coordination de la société civile du secteur kibali , en territoire de watsa , dans la province du Haut-uélé.

Cette décision est signée par 5 membres de la sous coordonnation de cette structure citoyenne dans le secteur kibali à l’issue de l’Assemblée Extraordinaire tenue ce vendredi 18 juin 2021 dans la cité minière de Durba pour examiner les enregistrements compromettants à libre circulation sur les réseaux sociaux sur une tentative de corruption de 100.000 dollars américains auprès du receveur du secteur kibali.

Ces derniers ont également évoqués que les explications de Madame Hélène Loda du jeudi 17 juin dans le but de placer chaque Audio dans son contexte sont loins moins convaicantes pour la dédouaner totalement de ce dossier .

De l’autre côté , quelques membres de cette sous coordonnation signalent ne pas avoir apposé leurs signatures sur un quelconque document , ce qui renvoie à se poser des questions si la société civile forces vives s’est transformée à la tour de Babel .

Contacter à ce sujet , madame Hélène Loda Ambenese qui rejette en bloc cette décision dit attendre la décision de la hiérarchie qui l’a etabli

 » celui qui a écris cette lettre de suspension n’est ni membre de la société civile et n’a aucun droit de me suspenre ,ma nomination était venue du niveau provincial et je n’obeirai qu’à la décision de mon chef direct du niveau provincial , ça n’a aucun sens pour moi , d’autres membres nient même avoir signé cette lettre , c’est un montage pur et simple  » a dit madame Hélène Loda au téléphone de lecoqdelest.com

Pour rappel , la synergie des sociétés civiles du secteur kibali , dans le territoire de watsa est soupçonnée de tentative de corruption de 100.000 dollars américains auprès du receveur du secteur kibali en travers les audios qui font le ronde dans les réseaux sociaux, actuellement le dossier serait déjà au niveau de la justice .

Caleb Bodio/ lecoqdelest.com

6 réflexions sur “Watsa/ Société civile forces vives : Désavouée par ses paires , Hélène Lodha rejette en bloc cette décision et attend le mot d’ordre de sa hiérarchie”

  1. Ping : เครื่องคอริ่ง

  2. Ping : ทัวร์โรงงานจีน

  3. Ping : เน็ต ais

  4. Ping : astro xo

  5. Ping : ติดตั้ง ais fiber

  6. Ping : buy uk drivers license online

Les commentaires sont fermés.