WATSA/nouvelle société civile:Un comité de crise d’organisation des élections notifié, fini les suspens

La coordination nationale de la nouvelle société civile du Congo, NSCC en sigle a dans une décision rendue publique mercredi 02 septembre 2020 reconnue Monsieur GOMISAME Jean-Cephas , coordonnateur territoriale de cette structure citoyenne à Watsa, en province du Haut-Uele.

Dans cette décision dont dispose lecoqdelest.com et transmise aux instances étatiques et sécuritaires, Robert Kabakele Mulumba, Premier coordinateur National Adjoint en charge de l’intérieur se penche spécialement sur les articles 25, 36 et 38 des Statuts et le règlement d’ordre intérieur en son article 18 pour résoudre cette crise connue ausein de cette structure.

Voici les missions principales urgentes du comité de crise :

  1. La constitution d’une cartographie des ONGs, ASBL, organisations communautaires et personnalités qui adhèrent et deviennent membres de la NSCC, 2.Faire parvenir à la Coordination Provinciale avec une copie conforme à la Coordination Nationale;
  2. Proposer à la Coordination Nationale et à la Coordination Provinciale un calendrier des élections des animateurs de tous les organes de la NSCC Territoire de Watsa;
  3. Représenter et engager la NSCC auprès des autorités locales ainsi que d’autres partenaires en parfaite collaboration.

Rappelons qu’un imbroglio causé par un opérateur politique a créé un ralentissement de travail ausein de cette structure de représentation citoyenne.

Deux coordinations territoriales parallèles déjà installées, l’une dirigée par José FUKANG , ex-collaborateur de l’ancien coordonnateur territorial Jeremie MUPIRA, une autre coordination dirigée jusqu’à ce jour par Jean-Cephas GOMISAMA.

Par cette décision, la coordination renvoi les protagonistes aux jeux démocratiques au-cours des élections qui pointent à l’horizon.

Chimène YOKOBA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.