Sport/Final: à Faradje,AZAYI est le slogan,Madrakele appelle à une cohésion pour l’encadrement de la jeunesse

Le ministre provincial des sports, Rigobert Madrakele Kaloma en séjour en territoire de Watsa dans le cadre de la supervision des compétitions provinciales appelle l’ensemble de la population du haut-Uele à la cohésion sociale.

Cette déclaration est faite à lecoqdelest.com dimanche 11 avril 2021 en quelques heures de la finale de cette compétition qui se joue au stade Surur de la cité minière de Durba.

« Que cette compétition qui prend fin aujourd’hui soit un moyen pour le Haut-Uele de se souder d’avantage derrière le leadership du gouverneur, son excellence Christophe Baseane Nangaa qui met toujours la jeunesse au premier plan », a dit Rigobert Madrakele.

Il appelle par ailleurs tous les fans aux soutiens de ces deux clubs en compétition, représentants prochains de la province du haut Uele.

Le ministre prêchant par exemple depuis cette compétition, en temps que notable de la région a depuis le play off en territoire soutenu les clubs de Faradje jusqu’à atteindre cette compétition.

Aujourd’hui, l’aigle de Victoire d’Azayi en finale, c’est une icône, une peine non perdue en croire le ministre qui interpelle les politiques, les hommes d’affaires à soutenir les jeunes.

« Nous nous réjouissons aujourd’hui d’avoir ce club à franchir la finale. L’aigle de Victoire d’Azayi est l’image de Faradje grâce à nos soutiens en cette compétition du début jusqu’à ce stade. Autant comme nous l’avons fait au FC MAKORO et les autres clubs au niveau de Faradje. Nos appuis sont légions sans tambour battant » a révélé le ministre.

Rappelons que Rogobert Madrakele a au début de cette compétition payés tous les frais de participation des deux clubs de Faradje, AZAYI et MAKORO en frais divers frais de participation et d’engagement d’environs 680$.

Qui va gagner ? Madrakele souhaite bonne chance à tous les clubs.

Rédaction

2 réflexions sur “Sport/Final: à Faradje,AZAYI est le slogan,Madrakele appelle à une cohésion pour l’encadrement de la jeunesse”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.