Mambasa : un député craint que les rebelles s’infiltrent ausein des déplacés

Suite aux cas de déplacement massif de la population du territoire d’Irumu vers le centre de Mambassa, un élu de la place redoute que les rebelles s’infiltrent dans ce déplacement.

Le député national, Emmanuel Leku Apuobo l’a signifié au téléphone de le coqdelest.com depuis Kinshasa mardi 06 juillet 2021.

« J’appelle l’administrateur militaire assistant à identifier le plutôt possible ces déplacés afin de connaître leur vrai identité. Je pense que l’identification de ces derniers va permettre aux autorités de faire un suivi permanent de tous ceux-là qui vont encore venir à Mambasa », a-t-il dit.

Tout en appelant la population à la vigilance,Leku exhorte les chefs de village, groupement et même ceux des chefferies à éviter la vente des terres à ce moment.

« J’ai peut que la situation sécuritaire qui se passe à Irumu ne nous rattrape à Mambasa.L’administrateur militaire assistant de Mambasa doit user de ses stratégies pour que ces déplacés ne puisse se constituer un danger à la population de Mambasa s’ils ne sont pas encadrés .La population doit avoirla solidarité envers ces déplacés tout en collaborant avec le service de sécurité afin de barrer la route aux ennemis de la paix. Le territoire de Mambasa n’a pas besoin de guerre étant un îlot de stabilité ».

Depuis dimanche, 4 Juillet 2021 le mouvement de population est intense, en provenance de Tchabi, Boga, Ot-maber dans le territoire d’Irumu pour se réfugier à Mambasa-centre. Pour l’instant, aucune assistance humanitaire n’a été visible.

Nicaise NGUMBI depuis Mambasa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.