Mambasa/sécurité : La Chefferie de Babila Babombi nécessite un renforcement militaire dans les villages en proie à l’insécurité

C’est le Chef d’Antenne adjoint de la Convention pour le Respect des Droits Humains, une structure membre de la société civile de Mambasa qui l’a dit Vendredi, 14 Mai 2021à lecoqdelest.com.

Maître John Vuleverio, rappelle qu’il est temps que la hiérarchie renforce l’effectif militaire dans cette partie du territoire de Mambasa au regard du mode opératoire des ces terroristes.

La CRDH, pense que, selon elle, les militaires commis à la garde des expatriés chinois exploitant de l’or à Mambasa devraient renforcer l’effectif militaire dans les villages Makeke, Njiapanda Bela, Lukaya,Makumo, Ngaka, Biakato et Luemba où les populations civiles sont sous menaces des présumés rebelles ougandais d’ADF Nalu et où l’autorité de l’Etat doit être restauré.

Lors de la dernière attaque en date du 12 Mai courant à Ngaka, le Commandant de la Police Nationale Congolaise de Biakato avait appelé la population au calme précisant que les autorités sont entrain de prendre des mesures pour contraindre l’ennemi.

Notons que cela fait une semaine depuis que les ADF Nalu ont accentué des attaques sur les populations civiles, causant ainsi une vingtaine de morts.

NG

3 réflexions sur “Mambasa/sécurité : La Chefferie de Babila Babombi nécessite un renforcement militaire dans les villages en proie à l’insécurité”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.