Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Mahagi/Projet NASHIRIKI : C’est fait, la 1ère TEP tenue à Mokambo, une satisfaction de la communauté, estime Dieu Merci THUAMBE

Mardi, 14 février 2023, les différentes couches socio-professionnelles, les acteurs de la société civile, des confessions religieuses, des membres des associations des jeunes , des mamans, des personnes vivant avec handicap, la FEC, les notables, les leaders communautaires et autres ont répondu présents dans la salle de l’Eglise Catholique Zii, en groupement APALA, Chefferie de Mokambo, territoire de Mahagi en province de l’Ituri au Nord Est de la République Démocratique du Congo.

C’est dans le cadre du projet NASHIRIKI KWA MASIKILIZANO(Cohésion Sociale) que cette activité s’est organisé par l’ONG Flevica à travers son partenariat avec International Alert du projet NASHIRIKI KWA MASIKILIZANO, cohésion sociale financé par l’Union Européenne.

À l’entame des activités, Dieu Merci THUAMBE ADUBANG’O, Chef du Projet NASHIRIKI KWA MASIKILIZANO a indiqué que cette activité de la tribune d’expression populaire est une occasion
d’offrir l’espace de dialogue où les citoyens viennent s’exprimer librement et trouver des réponses à leurs préoccupations auprès des décideurs. Cet
espace constitue une série d’echanges entrees gouvernants par un
problème précis, de confronter leurs points de vue sur un thème défini avec comme objectif principal de désamorcer les
tensions liées bien souvent à unemauvaise perception mutuelle des acteurs sociaux.

Pour Dieu Merci THUAMBE,
L’objectif général de cette activité est de mettre en place des canaux d’échange entre les communautés et les autorités afin de
renforcer la cohésion et une redevabilité mutuelle autour des questions de la gouvernance locale.

C’est pourquoi au cours de cette activité plusieurs invités y ont été convié dont le Chef de la chefferie représenté par son secrétaire administratif qui déclare que cette activité permettra de mettre en place des canaux d’échange entre les communautés et les autorités. Pour Jean Lambert, il faut que cette rencontre se multiplie pour permettre aux populations de connaître comment au niveau de la chefferie ,la question de la cohésion constitue le souci de sa majesté chef au quotidien.

Le major de la force navale en Chefferie de Mokambo a quant à lui comme second intervenant rappelé le rôle de l’armée congolaise dans le maintien de la cohésion sociale et la paix. Il a cependant demandé aux populations de sensibiliser les jeunes aux villages à s’enrôler massive à l’armée pour renforcer l’effectif.  » Nous exigeons de votre part une franchise dans la collaboration, nous sommes pour vous et vous êtes pour nous. N’ayez pas peur en cas de problème, rappelez nous et nous allons vous servir » a-t-il dit.

Pour le sous- commissaire principal de police nationale congolaise, la PNC a trois stratégie de proximité, la défensive, la répression et le partenariat. Pour Claude aling’aka, la police est au service de la communauté, le manque de cohésion sociale s’explique par une distance que la population a créé avec la police alors le rôle de cette police c’est de porter conseil » conclut-il.

Parlant au nom des populations, la société civile a plaidé pour le renforcement de la collaboration entre les autorités locales et les populations pour renforcer d’avantage cette cohésion sociale. A Thumitho Thoms de soliciter la multiplication de cette activité dans tous les groupements de Mokambo.

C’est ainsi que Dieu Merci THUAMBE ADUBANG’O, le chargé de projet a tenu à préciser que cette activité joue un rôle capital de renforcer la redevabilité mutuelle autour de la sécurité, gestion foncière et plan, renforcer la confiance entre les membres des communautés en conflit, Permettre aux communautés de faire part aux autorités politico-administratives de leurs préoccupations, Permettre aux autorités d’écouter les préoccupations des communautés,Briser lesbarrières d’échange entre les communautés et les gouvernants et Mettre en place un cadre de collaboration entre les gouvernés et gouvernants.

Rappelons que cette activité de la tribune d’expression populaire est l’oeuvre du projet NASHIRIKI KWA MASIKILIZANO dans le consortium composé de NRC, Alert international, Justice plus et Search for Commun Ground sous le fonctionnement de l’Union Européenne

Papy Kilongo

4 réflexions sur “Mahagi/Projet NASHIRIKI : C’est fait, la 1ère TEP tenue à Mokambo, une satisfaction de la communauté, estime Dieu Merci THUAMBE”

  1. Ping : trustbet

  2. Ping : order crack coke locally

  3. Ping : kojic acid soap

  4. Ping : best site

Les commentaires sont fermés.