Ituri : Pourquoi certains agents de la DGRPI n’acceptent pas facilement la permutation ? (Analyse)

Le boycott de la permutation par certains agents à la direction générale de recettes Provinciale de l’Ituri s’est remarqué lors de la dernière décision du directeur général de cette régie Provinciale, portant permutation et affectation des agents y compris les chefs de ressorts dans tous les territoires que compose la province de l’Ituri.

Cette permutation est intervenu le 09 février 2022, juste quelques mois après la nomination de Dz’bo Alain Maurice à la tête de cette régie par le gouverneur militaire de l’Ituri, le lieutenant général Luboya N’kashama Jonny, en remplacement de l’encien, condamné par la justice pour détournement .

Le Chefs de ressorts d’Aru et Mahagi ont, aussi tôt permutés, refusés systématiquement de procéder à la remise et reprise avec les chefs de ressorts entrant, envoyé par la direction pour leur remplacement. se sentant lésés, ces deux chefs de ressorts ont préféré saisir les instances judiciaires pour réclamer l’animation de la décision du DG de la DGRPI portant leurs permutation et affectation, car selon eux, le nouveau directeur général de cette régie serait en débordement dans l’exercice de son pouvoir, et n’a pas qualité de permuter les hauts cadres de cette régie Provinciale.

Pourquoi seulement les chefs de ces deux ressorts(Aru et Mahagi) ?

Il est à noter que, le territoire d’Aru et Celui de Mahagi sont deux territoires frontaliers par les pays de l’Afrique de l’Est. par conséquent, ils possedent d’énorme mouvement d’échanges économiques. Ce qui serait parmi les raisons majeures qui expliquerait le mieux cette exception qui a pousser les chefs de ces deux ressorts à la résistance.

L’objectif d’éradiquer les fraudes au sein de cette régie Provinciale et de doter le gouvernement provincial de moyen financier ne semble pas plaire à certaines agents qui se seraient excellés dans les fraudes et les détournement des deniers publics, au détriment de la province et l’État congolais.

Dz’bo Alain Maurice victime de sa décision

Après que la décision portant permutation et affectation des agents soit rendu public, le directeur général de cette régie Provinciale, est devenu la cible de menaces de mort par des inconnus via les messages et appels téléphoniques nous a t-il affirmé.

Selon lui dans un point de presse par son chargé de communication, la permutation et affectation des agents, s’inscrit dans l’optique de maximiser les recettes provincial.

« Le besoin était d’obtenir l’efficacité pour rencontrer la vision du gouverneur militaire, Celui de mobiliser les recettes au niveau provincial ».

la cour d’appel de l’Ituri saisi du dossier par le chef de ressort d’Aru, décidera d’annuler la décision portant permutation et affectation. Certains analystes estiment par contre que la cour devrait déclarer irrecevable et classer sans suite, vu sa précarité.

Notons que, malgré tous ces tempêtes, ce dernier jure que par le changement de cette régie en luttant contre les fraudes et détournement des deniers publics, pour ainsi redorer l’image de cette régie financière provinciale et revoir le social des agents.

Il est à noter aussi que les remises et reprises ont enfin eu lieu dans tous les ressorts et aucune contestation malheureusement jusqu’à ce jour de la part de la justice, moins encore de la part des agents concernés.

Papy Kilongo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.