Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Ituri/insécurité:Gratien Iracan déplore les informations erronées du comité provincial de sécurité au pouvoir central

Le député national élu de la circonscription électorale de la ville de Bunia, dans la Province de l’Ituri a ,mardi 14 juillet 2020 déploré les fausses informations que donne le comité provincial de sécurité de l’Ituri au niveau central.

Ce, au sortir d’une rencontre de travail avec le premier ministre, Sylvestre Illukamba à Kinshasa que cet élu de Bunia-Ville a fait cette déclaration à la presse.

Pour lui, le comité provincial de sécurité fait semblant comme s’il y’a accalmie en Ituri et pourtant le peuple est égorgé comme si l’abbatoir humain est autorisé dans sa province tant convoitée par les ennemies de la paix à cause de ses potentialités.

« Nous sommes entrain de déplorer le fait que le comité provincial de sécurité est en train de donner des fausses informations au gouvernement central, on donne l’apparence comme si tout marche bien en Ituri et pourtant sur terrain la population est entrain de souffrir et mourir » a,-t-il dit.

Ce jeune politique , aspirant du peuple dans ce coin de la Rdcongo ne ménage point lorsque ses électeurs sont en souffrance. Au delà de ses actions humanitaires privées qu’il donne aux populations en détresse de sa base, avant même d’être élu député pour la circonscription électorale de Bunia-Ville, il a toujours plaidé pour le relèvement des membres du comité provincial de sécurité.

Dans ses deux communiqués précédents en début juillet , il avait accordé trente jours afin que la paix revienne en Ituri, si non, que le gouvernement soit responsable de toutes conséquences ultérieures.

Cette fois-ci avant d’aller plus loin ,il exige que ce comité provinciale de sécurité donne des informations vraies au niveau national, parce-qu’on peut pas comprendre que le niveau central affirme au conseil des ministres que tout va bien en Ituri mais la population continue à vivre dans le calvaire, à mourir tout le jours à vivre dans l’insécurité totale.

Déjà il indique saisir officiellement le premier ministre pour la présence des armes entre les mains des civils, le déplacement massif de la population de l’intérieur de la province vers la ville par peur d’être massacrée et appelle chaque instance à sa responsabilité.

« Nous avons officiellement saisi le premier, Sylvestre Ilukamba, pour lui signifier la présence des armes ausein de la population civile dans la ville de Bunia et les périphéries. Nous avons aussi remarqué qu’il y’a beaucoup de déplacement de la population de l’intérieur vers le centre-urbain par crainte d’être massacrée, parce qu’on a commencé déjà à signaler la présence des corps en décomposition et aussi à la ville de Bunia , le cas de tuerie devient récurrent, il y’a déjà trois personnes tuées par fusil, Trop c’est trop. Le premier ministre a accepté de donner une solution le plutôt possible à notre revendication qui est légitime et il a saisi le ministère de la défense pour pouvoir trouver solution à cette difficulté. Nous ne voulons pas qu’il ait encore drame, nous en appelons à la responsabilité de tout un chacun, que le gouvernement s’assume, nous ne pouvons plus supporter et continuer à mourir », a-t-il indiqué.

Il sied d’indiquer qu’au mois d’avril lors d’une rencontre du caucus des députés de l’Ituri, le premier ministre avait annoncé une action urgente pour l’éradication de la milice CODECO opérant en Djugu et à Mahagi.

DMT

3 réflexions sur “Ituri/insécurité:Gratien Iracan déplore les informations erronées du comité provincial de sécurité au pouvoir central”

  1. Ping : führerschein kaufen online

  2. Ping : เดิมพันอีสปอร์ต LSM99

  3. Ping : เลขเด็ด แม่นํ้าหนึ่ง งวด ล่าสุด

Les commentaires sont fermés.