Ituri/équipe Task Force prise en otage: Samy Adubang’o Propose un dialogue interiturien

Cette proposition est faite par le vice ministre en charge des affaires étrangères devant la presse à Kinshasa, mardi,22 février 2022.

Pour Samy Adubang’o, un dialogue entre les Ituriens est indispensable. Il suggère cependant que les Ituriens s’orientent vers leurs frères qui détiennent des armes et prennent en otage leurs frères(membres de la Task force pour la paix) pour un pouparler. Selon lui, c’est une partie des protagonistes à la crise sécuritaire qui se trouve déjà entre les mains des miliciens Codeco et qui ont besoin d’une intervention de leurs frères Ituriens.

 » … C’est pratiquement l’Ituri qui est pris en otage par ses propres fils. Comme piste de sortie, il est prévu une conférence provinciale dans le programme DDRC-S. Comme maintenant, nos frères sont pris en otage par leurs propres frères, j’aurais bien voulu que les Ituriens s’orientent vers leurs frères, là où, les autres sont pris en otage… », a dit Sammy Adubang’o.

Ce notable de la province de l’Ituri indique que, le dialogue des ituriens avec leurs frères en brousse(la milice Codeco etc.), permettra qu’une conférence des Ituriens, prévue par le Programme DDRC-S, soit organisé, après la feuille de route qui en découlera .

Il reste par ailleurs convaincu qu’aucun des membres de la task force pour la paix parmi les capturés, sera tué par les miliciens Codeco qui après tout, sont des frères ituriens entre eux.

« …Je ne pense pas que mon frère Basa et son équipe peuvent vraiment faire du tord contre leurs frères… »

Les membres de l’équipe de la task force pour la paix chapeautée par Thomas Lubanga, sont pris en otage par les miliciens Codeco, pendant que ces derniers se rendaient dans le bastion de la Codeco pour négocier l’adhésion aux processus de la paix.

Papy KILONGO

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.