Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Haut-Uele/mois de la femme: Julie Ngonde sensibilise les femmes sur « l’approche genre »

Julie Ngonde a accordé un entretien téléphonique à lecoqdelest.com. le vendredi, 20 mars 2020. Objectif, préparer la conférence-débat qu’elle organisera pour clôturer le mois de la femme. Au menu, la sensibilisation des femmes sur l’approche genre.

Selon elle, les échecs et les erreurs du passé font évoluer les conceptions de la coopération au développement.

« Une des évolutions majeures est la prise en compte du rôle des femmes dans le développement et en particulier, ‘l’approche genre’, soutient-elle.

L’interlocuteur de Lecoqdelest, regrette que, prises par l’urgence et le quotidien, sans doute limitées dans leurs moyens, nombre de femmes ne prennent pas toujours le temps de discuter en profondeur de leurs pratiques et des résultats obtenus, en particulier en ce qui les concerne.

Pour elle, le mois de mars constitue une étape importante dans la démarche de sensibilisation et de collaboration pour une meilleure prise en compte des relations de genre dans les actions de développement.

« La journée internationale de la femme, le mois de mars en général, constituent un moment idéal d’étude et de formation à l’égard de la femme. Le 08 mars ne doit pas être seulement un jour de port des habits, de danses,etc… La femme doit affiner la réflexion sur sa promotion, sa reconnaissance dans un cadre d’équité et de justice, se former à l’analyse de sa place et son rôle dans le développement. Nous devons examiner la prise en compte du genre dans la pratique en tout secteur », a soutenu Julie Ngonde.

Cette femme leader a saisi l’occasion pour présenter l’état de lieu de la situation de la femme de Watsa. Julie Ngonde a reconnu la compétence de la femme de Watsa. Elle a loué son courage et l’a exhorté à arracher ses droits.

 » La femme de Watsa est en cours de mutation de sa compétence. Jadis focalisée sur l’agriculture de subsistance, la femme de Watsa se mute vers l’agribusness; la femme de Watsa se démarque petit à petit. Nous avons, certes, des défis encore à relever. Nous demanderons à l’État de garantir nos droits tant bafoués. « , a-t-elle conclu.

Julie Ngonde, comme d’habitude, promet d’organiser une conférence-débat pour la clôture du mois de la femme.

DMT

7 réflexions sur “Haut-Uele/mois de la femme: Julie Ngonde sensibilise les femmes sur « l’approche genre »”

  1. Ping : บับเบิ้ล

  2. Ping : see this site

  3. Ping : url

  4. Ping : RICH88 ทดลองเล่นสล็อตออนไลน์

  5. Ping : article

  6. Ping : http://www.dimanco.com.mk/Home/ChangeCulture?lang=en&returnUrl=https://ecgma.co.za/

  7. Ping : superkaya88

Les commentaires sont fermés.