Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Haut-Uélé :l’insécurité dans le site de réfugiés Meri au centre de discussion entre Hervé Ndute et le comité des réfugiés

Photo au sortir de l’entretien

Le vice-président de l’organe délibérant du Haut-Uélé, l’honorable Hervé Ndute a reçu en audience samedi 22 février 2020 la délégation du Comité National des réfugiés venu de Dungu et Aba.

La délégation a au-cours de l’échange signalé l’insécurité dans le site de réfugiés Meri, situé à moins de 5 km du Soudan Sud.

Avec l’arrestation de deux présumés rebelles dans le site,le comité a indiqué que le renforcement de la sécurité le long de la frontière de Aba et dans le site des réfugiés où plusieurs cas d’infiltration des rebelles Sud-Soudanais sera un indicateur important du maintien de l’ordre dans cette partie du pays.

Hervé Ndute, le vice-président de l’organe délibérant du Haut-Uélé a rassuré à la délégation de l’implication de son institution dans le plaidoyer pour sécuriser le site.

Il a par ailleurs rappelé que la présence du Général Major Stanislas était une bonne occasion pour s’imprégner de la situation.

Selon orientalinfo.net, citant ce lundi 24 février 2020, le porte-parole de l’armée dans le secteur opérationnel Uele comprenant les provinces du Haut et Bas-Uele, 3 rebelles infiltrés au camp des réfugiés sud-soudanais d’Aba ont été arrêtés.

L’arrestation de ces éléments Rebelles Sud-Soudanais est intervenue le 20 Février dernier à Aba, une cité frontalière située à 212 km à l’Est de Dungu, en territoire de Faradje dans la province du Haut-Uele au Nord-est de la République Démocratique du Congo.

Ces sujets sud-soudanais réfractaires au processus de paix dans leur pays, ont été dénoncés par les autres réfugiés qui ont déjà leurs cartes lors qu’ils tentaient de s’infiltrer dans le site de réfugiés de la place.

Après leur arrestation, ils ont été vite acheminés à l’État Major du Secteur Opérationnel Uele situé à Dungu pour compétences. Ils ont avoué être détenteurs d’une arme, mais qu’ils ont caché dans la forêt renchérit C. Kalombo dans les colonnes de notre confrère d’Oriental infos.

Léon MANGBULU/lecoqdelest.com

5 réflexions sur “Haut-Uélé :l’insécurité dans le site de réfugiés Meri au centre de discussion entre Hervé Ndute et le comité des réfugiés”

  1. Ping : Douceur Beauty

  2. Ping : jazz for relax

  3. Ping : ติดตั้ง ais fiber

  4. Ping : ดูบอลออนไลน์

  5. Ping : sitio web

Les commentaires sont fermés.