Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Haut-Uélé: Les députés provinciaux étaient incapables de voter le budget et clôturer la session de septembre ( Norbert Samaki)

Le ministre provincial du haut-uélé ayant dans ses attributions le plan , budjet , transport et communication , Norbert Samaki a séjourné depuis la soirée du dimanche 7 mars au mardi 9 mars au chef lieu du territoire de watsa.

En mission officielle dans le territoire de watsa , celle surtout de contrôles administratifs auprès des services de transport , Norbert Samaki est également attendu dans les 5 autres territoires de la province du haut-uélé.

Se confiant à lecoqdelest.com, Norbert Samaki s’est prononcé sur la problématique de vote de budget du haut-uélé, exercice 2021 par l’Assemblée provinciale ainsi que la clôture de la session de septembre.

Pour le numéro un du budjet de la province du haut-uélé l’Assemblée provinciale du haut-uélé était incapable de voter le budget de la province , et cette assemblée n’a également pas clôturer la session de septembre

 »Nous avons fait un budjet qui était voté par le conseil des ministres malheureusement les députés n’ont pas été en temps pour l’examiner avant que le gouverneur puisse le promulguer , la loi nous autorise que si l’Assemblée est incapable de voter le budget dans le délai imparti le conseil des ministres adopte et le gouverneur promulgue . Nous avons un budjet qui va dans les 160 millirads des Francs , la loi dit que le gouvernement doit pouvoir déposé au plus tard le 25 novembre le budjet à l’Assemblée , dans le cas contraire le gouvernement est démissionnaire, nous avions déposé avec le vice-gouverneur le 24 novembre, l’Assemblée provinciale avait un délai de 30 jours , si elle ne vote pas le budjet avant le 25 décembre , le gouverneur a le pouvoir de le promulguer  » a dit d’un ton ferme Norbert Samaki.

Et à lui de poursuivre :

 » Notre assemblée provinciale a été incapable de voter le budget avant le 25 décembre , d’ailleurs par surcroît l’assemblée provinciale n’a même pas clôturé la session , c’était un manquement de la part de l’Assemblée provinciale et nous avons agi conformément à la loi de finance qui autorise le gouverneur de promulguer. l’assemblée a été incapable et personne ne peut me contredire , tous les députés sont conscients et malades de n’avoir pas donner leur point de vue sur le budjet que nous avions fait  »

Rappelons que lors d’un point de presse téléphonique avec les médias de watsa le 25 janvier de l’année en cours , Afaounde Afongenda Sumbu avait signalé que l’ouverture et la fermeture de la session ne dépendent pas de la volonté du président de l’Assemblée provinciale, ni des députés.

 » On n’a même pas besoin de rapporteur pour la clôture de la session parceque la loi a prévu que vouloir ou pas le 29 la session se clôture , l’ouverture et la clôture ne dépendent pas de la volonté du président de l’Assemblée provinciale, ni de rapporteur .Donc quand nous ouvrons , on l’ouvre directement de droit même si les députés ne sont pas là , et la même chose pour sa clôture , les cérémonies officielles sont justes les coutumes parceque les gens pensent que ce sont ces cérémonies qui ouvrent et ferment la session  »

Caleb BODIO/ lecoqdelest.com

7 réflexions sur “Haut-Uélé: Les députés provinciaux étaient incapables de voter le budget et clôturer la session de septembre ( Norbert Samaki)”

  1. Ping : แจกวาร์ป

  2. Ping : ไฮเบย์

  3. Ping : Codeless testing tools

  4. Ping : casino

  5. Ping : yehyeh.com

  6. Ping : สล็อตเว็บตรง

  7. Ping : ป้ายโฆษณารถยนต์

Les commentaires sont fermés.