Haut-Uélé/JIF-Kibali: « Ne vous limitez pas à porter les pagnes, soyez unies, innovatrices pour vous et vos jeunes filles(Yvon Kabeya)

La journée internationale commémorative de la liberté et égalité de femme a été célébrée avec faste comme chaque 08 mars de l’année.

En cette journée, les Femmes et jeunes filles revendiquent leurs droits au travers des nombreuses sociétés dans le monde. Mardi 08 mars 2022 à 10h comme d’habitude, le service du Genre Famille et Enfant du territoire de Watsa en province du Haut Uele, la société civile et toutes les autres associations des femmes en collaboration avec Kibali Gold Mine ont commémorés cette joie sous le thème « égalité aujourd’hui pour un avenir durable » dans la salle polyvalente de Durba.

Cette manifestation marquant cette journée débuté par un défilé en mémoire des femmes victimes de viol et meurtre dans les provinces insecurisée de l’Ituri et du Nord Kivu sur les artères de Durba et environs. Ces mamans en joie ont été accueillies dans la salle polyvalente par Madame Elisée PATHI de la société Civile et a conduit le débat des différentes parties en commençant par remercier la présence et la participation de chacune, ensuite la présentation de chaque délégation en commençant par Kibali Gold Mine par le truchement du département du social représenté par Monsieur Yvon MBWEBWE qui, à son tour à encourager les femmes dans les initiatives et des innovations de ne pas se limiter simplement à porter les pagnes parce qu’il est difficile d’engager toutes les mamans mais à travers les coopératives et le cahier des charges les mamans aussi peuvent se retrouver.
Il a par ailleurs conscientisé les mamans à défendre et protéger leur bijou qui est la société et ses intérêts dans la communauté et non détruire cette dernière.

La délégation de Barick et Kibali du département Ressources Humaines conduite par Madame Caroline BOSTON a appelé les Femmes à travailler durement pour amener ses jeunes filles à saisir les opportunités que les femmes n’en avaient pas dans le passé, tout en disant que les femmes peuvent tout faire, tout en soulignant que l’égalité des droits existent chez Barrick.

« Il faut savoir se préparer pour chaque chose à faire, être unies, travailler ensemble, bannir la discrimination et au besoin d’apprendre la mécanique, la technique pour sa propre formation » a ajouté Lucie KIKADI, la Directrice des Ressources Humaines.

Avec une série des questions et réponses et des prises des photos la séance a prit fin à 14h25′ sous la bonne humeur et la satisfaction de toutes.

Chimene YOKOBA/ lecoqdelest.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.