Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Haut-Uele: Grogne au bureau de l’Assemblée Provinciale, le président Sumbu Afounde, auteur de l’humiliation des élus

Dimanche 12 avril à Isiro,chef lieu de la province du haut-uélé, les honorables membres du bureau de l’Assemblée provinciale ont évalué la première année de leur législature.

Profitant de cette journée chrétienne de commémoration de passage des israélites de l’Égypte vers la terre promise dans l’ancien testament et de la résurrection de Jésus Christ dans le nouveau testament, quatre membres du bureau, dans un document dont la copie a fruité aux réseaux sociaux consulté par le coq de l’est, veulent libérer cette première institution provinciale de la gueule de l’exécutif provincial.

Dans cette correspondance adressée au président de l’Assemblée provinciale du haut-uélé, Afaounde Sumbu, ces membres du bureau de l’Assemblée ont articulé leurs analyses positives et négatives et proposer des pistes de solutions.

  1. L’évaluation du Travail de l’Assemblée provinciale(travaux des députés, la police de débats, le fonctionnement du bureau, les commissions ,les agents administratifs , personnels politiques et d’appoint,
  2. Analyse méticuleuse des actions du gouvernement provincial et sa relation avec l’Assemblée Provinciale ainsi que le bureau et,.

3.La situation de G 13.

Parmi les vingt- sept points relevés ,les signataires du document reprochent à Afaounde sumbu le manque de collaboration entre les membres, la gestion opaque des ressources financières,son rapprochement avec le gouverneur sans mérite aux jouissances de sa casquette du président de l’organe délibérant,etc.

Votés par ses collègues au perchoir de cet organe , le clan  » G13″ proche de l’éclatement. Si déjà, les siens dénoncent même son incapacité d’accomplir sa promesse faite aux élus provinciaux et la conduite de débat à l’hémicycle, la fragilité arrive.

 » Votre incapacité de faire exécuter la dotation de l’Assemblée provinciale par le gouvernement provincial , alors que vous l’avez promis lors de votre discours d’ouverture de session de septembre ».

Ces élus provinciaux déplorent le non respect du gouverneur de la province à l’égard du président de l’Assemblée Provinciale dans la réglementation des certaines choses administratives:  » Nous avons constatés que le gouverneur de la province ne vous respecte pas, vos multiples lui expédiées sont restées sans suite allant même jusqu’à vous contredire .il n’agit pas pour le bon fonctionnement de l’Assemblée » conclut le document avant d’indiquer que des intimidations
et animosités grandissantes à l’égard des agents telles que les suspensions , les menances des sanctions, les soupçons non-fondés sur les agents sont également constatés.

Cherchant à privilégier l’intérêt de la province , ces élus provinciaux invitent le président de au sein de responsabilité.

Du côté du Président de l’Assemblée Provinciale, silence total, les efforts de le coq de l’Est sont restés vains pour le faire réagir. Toutefois, une source proche de son cabinet rassure sa disponibilité à une réaction administrative à ce document. Notre interlocuteur ayant requis l’anonymat parle d’un chantage à l’égard du président qui joue son rôle de canal entre l’exécutif et l’organe délibérant.

Plusieurs analystes estiment que plusieurs défis sont liés à l’incompétence du président de l’Assemblée provinciale, c’est comme le cas du secrétaire exécutif Provincial de l’engagement pour la Citoyenneté et le Développement, Ecidé en sigle, parti de l’opposition. Maître Timothée Kamanga pense que le président Sumbu n’est pas à la hauteur de ses fonctions.

 » Je l’avais pourtant dit lors de son élection que Monsieur Afaounde ne dégageait pas une bonne fragrance de compétence encore moins d’aptitude pouvant l’aider à diriger notre assemblée. C’était un militant prouvant son engagement du militantisme à son ami e Baseane » a écrit sur réseaux sociaux et l’invite à la démission

Le document signale qu’après une année, l’Assemblée Provinciale du Haut-Uélé n’a proposé aucun édit. Visiblement aucun contrôle parlementaire.

Caleb Bodio

6 réflexions sur “Haut-Uele: Grogne au bureau de l’Assemblée Provinciale, le président Sumbu Afounde, auteur de l’humiliation des élus”

  1. Ping : โซล่าเซล

  2. Ping : jazz cafe

  3. Ping : payday loan

  4. Ping : buy lsd crystals online Canada,

  5. Ping : sleep meditation

  6. Ping : สล็อตเว็บตรงไม่ผ่านเอเย่นต์

Les commentaires sont fermés.