Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Faradje/société civile: Élection du Coordonnateur divise L’opinion sur place

Lundi 21 Septembre 2020, jour de l’élection du nouveau coordonateur territorial de la Société Civile de Faradje, en place du coordonnateur devenu ministre provincial dans le gouvernement Baseane Nangaa 2.

Une délégation de la coordination provinciale s’est mis en oeuvre dans la redynamisation de l’équipage territorial des structures de la société civile, forces vives de Faradje et Watsa.

Arrivée à Faradje, l’équipe provinciale composée de Monsieur Malumalu et John Ngoyi a consulté et mis en place les mécanismes de remplacement du coordonateur pris pour une fonction incompatible dont l’intérim est assuré par la première vice-présidente.

Des informations recoupée sur place à Faradje indique que l’élection prévue pour lundi 21 septembre 2020 est reportée à mardi dans la salle polyvalente de l’église catholique.

Plusieurs membres de cette structure d’appui à la démocratie jugent non importun cette élection qui visiblement le modus operandus de son processus n’est pas du tout claire.

Une responsable d’une association membre de cette structure pense que le rendez-vous de ce mardi à 8h n’est qu’une vaste blague ,mais espère la tenue d’une assemblée Générale élective des membres pour fixer les choses au claire.

Un potentiel candidat à ce poste dont son non est parvenu à la rédaction dit ne pas connaître ce processus, et pourtant c’est un challenge à ce poste dont tout Faradje le soutient suivant les indiscrétions dont disposent le coq de l’Est.

Des candidats se bousculent , de l’avis d’un observateur, une messe noire se dite dans cette action.  » Je ne comprends rien, comment même un acteur de la nouvelle société civile quitte son poste pour briquer à la société civile forces vives ? Pourquoi l’élection de remplacement d’un membre est précipité? Il y’a à boire à manger dans ce deal stérile  » dit-il tout en précisant que les statuts prévoit le mobile de remplacement et d’organisation d’élections.

Un électeur d’une grande organisation de la société civile sur place pensent que ls statuts ont réglé ce cas par l’intérim du premier vice-présidente, la chose à faire c’est d’organiser les élections dans le strict respect des règles en la matière .

Lors d’un échange réalisé par le coq de l’est avec un attaché à cette équipe d’organisation , ce dernier affirme que tout est fait prêt pour ce mardi. Rendez-vous pris pour 8h. Mais qu’est-ce qui va arrivé ? Suivons ensemble.

À Watsa, comme également annoncé cette élection, les membres grognent déjà. Il y’a élections ou pas?  » Nous les attendons, nous allons lire le texte avec eux, qu’ils viennent, mais c’est l’apanage de l’Assemblée Générale et non une imposition de la province , la société civile est redevable envers ses membres et non une hiérarchie qui est mis en copie du déroulé de la vie citoyenne » a dit à lecoqdelest.net un membre du bureau de cette coordination.

Wait and see disent les anglophones.

Rédaction

3 réflexions sur “Faradje/société civile: Élection du Coordonnateur divise L’opinion sur place”

  1. Ping : สมัครสมาชิกกับ lsm99live ฝากเงินออโต้ ไม่มีขั้นตํ่า

  2. Ping : kojic acid soap

  3. Ping : 2LOTVIP เว็บบอล ราคาดีที่สุด

Les commentaires sont fermés.