Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Faradje : les autorités coutumières et la société satisfaites des réalisations du Parc, sensibilisent la communauté de Logo-Lolya

Dans le cadre de la gestion participative pour renforcer
la collaboration entre le Parc National de la Garamba et la communauté locale suivant les directives
et récomandations consenties dans les différentes réunions communautaires dites « Comité des
Dialogues Permanents » réunissant le Parc National de la Garamba et les représentants des
différentes structures locales sous l’orientation des autorités publiques et coutumières riveraines de manière à évaluer et parfaire les activités de la Conservation et de la Protection de la Nature
pour un développement durable incluant la participation de tous, une visite conjointe composée des représentant du Parc National de la Garamba (PNG), des autorités coutumières locales et la société civile a été organisée au niveau BELE, dans la cheferie de Logo loliya en territoire de Faradje afin d’une mini-évaluation des réalisations du Parc du Du 28 au 31 décembre courant (2020).

L’objet principal de cette visite, c’est permettre une implication des communautés dans le processus du développement durable à travers la conservation et la protection du Complexe de la Garamba, dans les milieux envirronants les domaines de chassse.

Le Parc contribue à la conservation des ressources naturelles et à
l’amélioration du bien-être socioéconomique des communautés vivant à proximité des aires
protégées à travers l’appui de l’Union européenne qui finance le
programme « Environnement et Agriculture Durable – EAD » sur le 11ème Fonds Européen de
Développement (FED).
Pour une gestion concertée, le Parc de la Garamba associe toujours les responsables de la communauté, ce qui justifie cette descente sur terrain du représentant de la Chefférie de Logo Lolya accompagné du cordonateur de la nouvelle société civile de Faradje et celui de la société civile force vive de
ABA qui ont visité les activités des piscicultures, des Champs Ecoles paysans, d’Apiculture
et des foyers améliorés que le Parc National de Garamba a effectué au près de la Communauté
Hôte de BELE. Connu de tous que cette localité de BELE a acceuilli les réfugiés venus du Sud Soudan, bienqu’étant en dehors des domaines de chasse de ce parc, faisant face à une augmentation de demande en ressources due à la
croissance démographique qui se présage à l’avenir, le Parc de la Garamba dans le but de diminuer la pression anthropique sur la biodiversité et contribuer ainsi au développement durable, s’investit dans l’amélioration des
rendements et des revenus des ménages à travers ses programmes agroécologie et energie
renouvelable sur le lieu.

Cette visite conjointe a permis de palper du doigts les réalités locales et réalisations du Parc notamment des activités basées sur la
promotion de techniques innovantes en pisciculture, Apiculture, cultures maraîchères, cultures vivrières, et des foyers améliorés.

Voici les activités visitées :

-Deux Grands étangs piscicoles pilotes dont l’un dans le village Bogoro et l’autre à ALI-
KUNDRU.
Ces deux grands étangs pilotes servent d’apprentissage aux volontaires
pisciculteurs du milieux.
Ces étangs serviront des sites de reproductions des alevins pour toutes les autres zones où le Programme agroécologie du Parc envisage faire la pisculture pour la communauté ;

  • Trois sites d’Apiculture abritant des ruchiers pédagogiques contenant chacun quinze ruches
    dans les villages ALI, GAGA et NDIRI,
    D’inombrables Champs-Ecoles-Paysans des cultures Maraichères dans les villages GAGA,
    PATARUWA, NDIRI, et la sensibilisation sur sur les cultures vivrières associées ;
  • Deux sites des champs de multiplication des boutures des Manioc dans le village NDIRI ;
  • Un attelier des foyers améliorés à NDIRI et leurs usagers dans le camps des refugiers à BELE.

Au cours de cette visite,les deux coordonateurs des sociétés civiles et le représentant de la cheferie
ont profité sensibiliser la communauté de
manière à ce qu’elle s’approprie ces projets afin de pérenniser le développement durable dans le
milieu.La prochaine visite conjointe se
fera avec les autorités et la société civile de la cheferie de Wando pour les activités du programme
agroécologie du Parc National de la Garamba sur l’Axe Dungu-Duru.

Dieu Merci THUAMBE

8 réflexions sur “Faradje : les autorités coutumières et la société satisfaites des réalisations du Parc, sensibilisent la communauté de Logo-Lolya”

  1. Ping : Dan Helmer

  2. Ping : what does a psilocybin mushroom look like

  3. Ping : packman liquid resin cartridges

  4. Ping : toto terpercaya

  5. Ping : casino

  6. Ping : https://www.vinademar.it/fileadmin/template/Resources/Public/Fonts/page-2.html

  7. Ping : sleep music

  8. Ping : หวยบ้านยักษ์ VS LSM99 Lotto เปรียบเทียบหมัดต่อหมัด

Les commentaires sont fermés.