Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Covid-19: S’adonner à la pratique de la communion spirituelle(Évêque du Diocèse de Mahagi-Nioka)

Mgr Sosthène AYIKULI a appelé les fidèles à pratiquer la communion spirituelle. Un appel qu’il a adressé le lundi, 23 mars 2019 au créneau de la Radio Umoja durant une émission spéciale.

Pour le Pasteur de Mahagi-Nioka, la communion spirituelle est une pratique multiséculaire. Mgr Sosthène AYIKULI précise que l’Eglise l’a préconisée pour des circonstances exceptionnelles, lorsque les fidèles ne peuvent plus communier physiquement durant la messe.

« Je voudrais justement vous proposer cette pratique multiséculaire que beaucoup de saints ont recommandé pour les fidèles. Beaucoup de fidèles en ont profité. Ils ont tiré beaucoup de fruits pour leur vie spirituelle. Je vous la propose afin que vous aussi, vous puissiez en bénéficier durant ce temps, afin que vous ne puissiez pas manquer la grâce de l’Eucharistie pendant ce temps, parce que chacun sait ce que le sacrement de l’Eucharistie, le plus sublime de tous les sacrements, fait dans sa vie. », a recommandé le Berger de Mahagi-Nioka.

Le prélat catholique explique ainsi ce qu’est la communion spirituelle.

 » La communion spirituelle signifie justement cet ardent désir de s’unir au Christ, alors qu’on ne peut pas le faire sacramentellement. Étant donné qu’on ne peut pas le faire sacramentellement, on voudrait bien s’unir à lui spirituellement, afin que, dans l’esprit, dans le coeur,on puisse le recevoir. Ceci est possible justement parce que le Christ lui-même qui est ressuscité est vivant, il parmi nous. Il veut que justement que la grâce de la rédemption ne puisse manquer à personne, quelle que soit sa situation. Or justement vous vous trouvez dans cette situation où vous ne pouvez pas le recevoir sacramentellement. De là vient que vous ne pouvez pas être privés de l’abondance de la grâce que vous recevez à travers le sacrement reçu comme tel pendant la messe. », explique le Numero Un de Mahagi-Nioka. Mgr Sosthène AYIKULI conclut son message en demandant aux fidèles d’être en union de coeur et d’esprit avec les prêtres qui célèbrent la messe aux heures où ils avaient l’habitude de s’y rendre », recommande-t-il.

Pour rappel, l’Evêque de Mahagi-Nioka avait décrété, depuis le 19 mars courant, la suspension des messes avec participation des fidèles dans son diocèse. Ce, conformément aux mesures du Président de la République visant à prévenir le Coronavirus, Covid-2019.

Jean-Claude UBEGIU

7 réflexions sur “Covid-19: S’adonner à la pratique de la communion spirituelle(Évêque du Diocèse de Mahagi-Nioka)”

  1. Ping : Trustbet

  2. Ping : เกมไพ่

  3. Ping : fortigate-40f

  4. Ping : Kampala International University

  5. Ping : bass japanese

  6. Ping : แทง ROV

  7. Ping : มารู้จักค่ายเกมน้ำดีในประเทศไทย AMB POKER

Les commentaires sont fermés.