Bunia : TSHUNGA LUPANGO YAKO : L’inspection provinciale de finance de l’Ituri exige la restitution de plus de 15 mille dollars au chef de la division du cadastre

C’est dans une correspondance de 05 janvier 2022, adressée au chef de la division du cadastre et dont le coqdelest.com s’est procuré une copie, qu’est contenu cette décision.

Selon cette lettre, l’inspecteur de finance a Lors du patrouille financier, constatée un détournement de 1.117 $ par le caissier et comptable de cette campagne TSHUNGA LUPANGO YAKO et qui d’une manière illégale gardait plus de 30.000$ de fond de trésor public, dans un compte bancaire privé.

Il est reproché également à David TSHISEKA WANZAMBI, le détournement de 5.126.9 $ issue du paiement des agents qui n’ont reçu que 2.745.5 $ sur un total de 7.938.4$ (20 % de montant total de la quote part de la division du cadastre dans le campagne)

Selon les enquêtes de L’inspection provinciale de finance de l’Ituri, un listing de paiement établi frauduleusement par le chef de la division du cadastre pour justifier le détournement de fonds publics de l’État a été agencé dans un rapport de la première phase du campagne TSHUNGA LUPANGO YAKO faisant mentions de 9.663$ montant qui n’a jamais été utilisé pour le paiement des agents du cadastre, peut-on lire dans cette correspondance.

L’inspection provinciale de finance de l’Ituri somme dont le chef de division provinciale du cadastre à restituer un montant de 15.958.9 $ endéans 96 heures, lequel montant sera restitué au fond du trésor public.

Rappelons que, cette campagne du gouvernement provincial « TSHUNGA LUPANGO YAKO » a dans une espace de 10 mois, enregistré plus de 566 dossier, faisant une Mayenne de 56 dossier par mois, selon le rapport de la division du cadastre.

PAPY KILONGO

1 réflexion sur “Bunia : TSHUNGA LUPANGO YAKO : L’inspection provinciale de finance de l’Ituri exige la restitution de plus de 15 mille dollars au chef de la division du cadastre”

  1. L’opération CHUNGA LOPANGU YAKO etait dans le cadre de campagne de sensibilisation. Et une campagne de sensibilisation qui ne devrait pas dépasser 3mois s’étend jusqu’à plus d’une année.
    En plus, la répartition as masqué certains frais légales Géomètres, par exemple qui est reconnue dans le code foncier.
    Il s’en suit la minimisation des comptes dus au trésor public en DGRAD en faveur de DGRPI. Les affaires foncières travaillent sur base des nomaclatures du ministère nationale de finance que l’opération CHUNGA LOPANGU YAKO ne tient pas compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.