Web Magazine d’analyses des actualités orientales liées à la promotion des initiatives locales en temps continu

Bunia : construit à l’époque coloniale, l’image du marché central changée sous l’État de siège

Le marché central de Bunia viens de se vêtir d’une nouvelle robe par la construction de 39 pavillons et la réhabilitation de deux autres existants qui compte chacun 20 à 28 étalages.
Ce marché construit par les belges vers les années 1960, viens de changer sa forme grâce aux initiatives et volonté des autorités militaires et policières qui dirigent la ville depuis l’avènement de l’état de siège, décrétée en Ituri par le président de la République.
Selon le commissaire supérieur John cabuine mihigo, Maire policier de la ville de Bunia, ces pavillons comptent au total 1.871 étalages, la quelle capacité pourra satisfaire tous les marchands.
À l’occasion de l’inauguration de Cette œuvre salutaire, le vice gouverneur policier de la province de l’Ituri, le commissaire divisionnaire Alongaboni Benjamin appelle les Ituriens à contribuer au développement de leur propre province en lieu et place de détruire les infrastructures déjà construites. À lui d’ajouter que le tribalisme et communautarisme ne devraient pas caractériser ce marché, qui du reste est construit pour l’intérêt de congolais en général.
« …je n’ai pas suivi dans les discours du maire policier ni l’administrateur du marché, qu’il y existe un pavillon pour telle ou telle autre communauté. Les communautés des autres provinces y sont aussi. C’est le marché de tout le monde… »
À en croire le maire policier de la ville de Bunia, 9.020 tôles, 12.000 chevrons et 8.400 voliges sont les matériels utilisés pour la construction et réhabilitation de ces pavillons.
Selon d’autres sources, 79 millions de francs congolais soit 39.500 dollars américains issus des recettes perçus dans ce marché est le coût total de ces travaux.
La province de l’Ituri a compté 2 gouverneurs après le démembrement de la grande orientale mais la construction et/ou réhabilitation du  marché central de Bunia n’a jamais été la priorité.
Papy Kilongo

7 réflexions sur “Bunia : construit à l’époque coloniale, l’image du marché central changée sous l’État de siège”

  1. Ping : shelf life of psychedelic mushrooms

  2. Ping : บอลยูโร 2024

  3. Ping : Thai food nyc

  4. Ping : jazz music

  5. Ping : buy cocaine online

  6. Ping : ซื้อหวยออนไลน์

  7. Ping : https://www.postandcourier.com/sponsored/phenq-reviews-does-this-diet-pill-actually-work/article_1cdbfb1a-395f-11ee-9d97-33c51303c959.html

Les commentaires sont fermés.