Haut-Uele:Paralysie des activités à Watsa, le gouverneur attendu sur place

Le centre-commercial de Watsa, une entité territoriale portant le même située à l’extrême Est, de la province a connu trois jours de manifestations depuis mercredi denier des jeunes orpailleurs réclamant le départ de l’administrateur du Territoire.

Cette situation a poussé le Gouverneur de la province du Haut-Uele, Christophe Baseane Nangaa, proche toujours de ses administratés à précider, ce vendredi, 17 juillet 2020 à Isiro, une importante réunion du comité provincial de sécurité élargie au ministre des mines et d’autres services spécialisés.

A l’issue de la réunion, le ministre de l’intérieur intérimaire, Rigobert Madrakele Kaloma a tenu à rassurer la population de Watsa en affirmant la détermination de l’autorité provinciale à trouver une solution équitable pour les deux parties.

Pour ce faire, une importante délégation est attendue surplace à Watsa pour tenter de trouver une solution définitive à cette crise.

Selon ce membre du Gouvernement provincial, la délégation conduite par le chef de l’Exécutif, Christophe Baseane Nangaa va devoir rencontrer toutes les parties prenantes au conflit avant de donner la ligne de conduite conformément à la réglementation en vigueur en vue de garantir la paix sociale dans cette partie du Haut-Uele.

Rédaction